Une délégation PROTEOR en Amérique du Sud

Une délégation de PROTEOR s'est rendue en Amérique du Sud (Colombie et Equateur) pour une série d'interventions auprès de patients, qui ont pu bénéficier de tout le savoir-faire orthopédique de PROTEOR.

Jean-Christophe Bonnardel, orthoprothésiste du réseau PROTEOR à Clermont et François Pérard, commercial, se sont rendus il y a quelques jours en Amérique du Sud pour un séjour d'une semaine, qui s'est montré à la fois enrichissant pour les hôtes sur le plan technique, et pour les invités sur le plan humain.

Ils ont d'abord séjourné à Quito, capitale de l'Equateur, où ils ont traité deux patients, une jeune femme de 21 ans et un jeune homme, tous deux amputés traumatiques. Grâce au travail sur place de Jean-Christophe Bonnardel, ils ont été appareillés pour la première fois. Et c'est avec une impatience non dissimulée qu'ils ont fait leurs premiers pas avec leurs nouvelles prothèses, d'abord en s'aidant de barres puis à l'aide de cannes. Bientôt, ils seront complètement libres de marcher sans assistance. Emus, ces deux patients n'ont pas manqué de remercier l'équipe de PROTEOR pour son savoir-faire et son application.



A Quito, Jean-Christophe Bonnardel et François Pérard ont aussi retrouvé un patient déjà connu : le jeune Jordan. Déjà équipé d'un genou Allux, il s'est vu appareillé d'un modèle flambant neuf pour des résultats vraiment satisfaisants, une fois les réglages parfaits trouvés.

Le séjour s'est ensuite poursuivi à Bogota, capitale de la Colombie. Là-bas, ils avaient rendez-vous avec une patiente en attente de recevoir, elle aussi, un genou Allux. Après plusieurs heures de travail, elle a pu essayer sa prothèse avec un succès qui a soulevé son enthousiasme. A la fois satisfaite et bouleversée, cette dernière a vanté les mérites du savoir-faire français de notre orthoprothésiste.

Reçue par la fondation Cirec, qui vient en aide aux handicapés, notre délégation a aussi pu présenter à des médecins colombiens la prothèse Allux.  Ils ont aussi retrouvé des orthoprothésistes qu'ils avaient déjà formés l'an passé et qui ont enrichi un peu plus leur bagage de compétence en regardant Jean-Christophe Bonnardel à l'œuvre.

Missions accomplies au final pour notre délégation qui, après une semaine intense en activités et riche en émotions, s'est embarquée pour le retour vers la France.

Groupe PROTEOR Informations Légales Liens Plan Formation Archives © 2015 PROTEOR - Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite