Stephan Buechler se raconte dans le magazine MTB Rider

Notre patient Stephan Buechler a récemment fait l'objet d'un beau portrait paru dans MTB Rider (MoutainBike Rider), le magazine dédié au VTT le plus important en Allemagne.



Le journaliste allemand Martin Donat est allé à la rencontre de notre patient Stephan Buechler qu'il présente comme un « athlète, surfeur et coureur VTT ». Amputé à l'âge de 16 ans des suites d'un cancer des os, il explique comment ce traumatisme a bouleversé sa vie : « Je n'avais jamais eu l'intention de devenir sportif professionnel, raconte-t-il. A 18 ans, je voulais juste ne pas avoir à toujours demander de l'aide aux autres. J'ai commencé à m'intéresser au matériel et j'ai suivi une formation de technicien ortho-prothésiste. Aujourd'hui je conseille d'autres amputés, je donne des cours dans des centres de rééducation et pour l'entrainement à la marche, je fais des conférences etc...  En résumé, j'agis comme un modèle et je montre aux gens ce qu'ils peuvent faire. Cela me fait vraiment plaisir. C'est fou ce que j'ai pu voir et expérimenter "grâce" à mon handicap.  Et j'ai le sentiment que ça ne fait que commencer  ».

Il révèle aussi comment il s'est retrouvé à pratiquer le VTT : « Je viens de l'ancienne RDA.  En 1989 mon père et moi avons participé à la création du premier club BMX du Mecklenbourg. Déjà à l'époque de la RDA, nous faisions des courses BMX.  (...). Par la suite il y a eu le basket ball, mais j'ai toujours continué le vélo, qui est devenu une passion après mon amputation. Je trouve hilarant qu'on me coupe une jambe et que je continue à faire du vélo. N'importe qui d'autre aurait pensé à du volley en fauteuil roulant. C'était bon pour mon esprit, pour mon développement, et je voulais montrer aux autres ce qu'on peut faire malgré tout ».

Le sport a contribué à lui donner de nouvelles motivations « Bien sûr l'amputation est un événement dramatique, mais tout n'est pas fini. Le médecin m'a amputé pour me sauver la vie, pour moi ça n'a pas été une fin, mais un début et ça a développé mon ambition. Je voulais trouver ce qui me convenait et ce qui pouvait être amélioré au niveau de la prothèse et du vélo. J'ai toujours eu des projets individuels et importants, avec lesquels je pouvais mesurer mes limites, comme les Extremity Games aux USA que j'ai remportés deux fois et qui m'ont prouvé que ce que je réussissais à faire n'était pas une exception. J'avais toujours en tête l'idée de participer à la course Mégavalanche à l'Alpes d'Huez. En 2013, c'est arrivé. J'ai fait la descente, je suis tombé deux fois, mais je n'ai pas eu de mal ».

Stephan Buechler garde un excellent souvenir de sa dernière participation à la course Mégavalanche l'été dernier, et c'est pour cette raison qu'il se présentera au départ de l'édition 2017, qui aura lieu du 3 au 9 juillet. Un événement que nous suivrons avec une grande attention !




Groupe PROTEOR Informations Légales Liens Plan Formation Archives © 2015 PROTEOR - Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite